Injections de PRP

Télécharger la fiche de présentation

Fort de notre expérience (plus de 1 000 infiltrations réalisées chaque années) sur notre site de Maurepas nous proposons aujourd’hui (juin 2019) des injections de PRP.

Le traitement par injection de PRP est une nouvelle méthode de traitement des pathologies tendinomusculaires et articulaires.

Attention, à ce jour l’injection de PRP n’est pas remboursé par la sécurité sociale.

L’injection de PRP consiste à injecter du plasma autologue (votre plasma) dans une déchirure musculaire, une tendinopathie pour accélérer la cicatrisation ou encore dans une articulation pour diminuer les douleurs liées à l’arthrose.

Le PRP est prélevé à partir du sang du patient (prise de sang avec prélèvement d’un faible volume).

De quoi s’agit-il ?

Les plaquettes sanguines sont connues pour leur rôle dans l’hémostase (la coagulation).
Elles possèdent également des propriétés de cicatrisation et de régénération des tissus grâce à la libération de facteurs de croissance.
De nombreuses études récentes montrent que le PRP améliore les symptômes arthrosiques.
Le PRP est utilisé en pathologie du sport depuis plusieurs années et a montré son efficacité dans les tendinites et les lésions musculaires.

Pour obtenir du Plasma Riche en Plaquettes, il faut débarrasser le sang des globules rouges et des globules blancs. Ceci est fait par centrifugation d’un prélèvement sanguin.
Grâce à l’origine naturelle et autologue, le produit injecté est 100 % biocompatible (ce sont les plaquettes du patient, concentrées qui sont injectées).

Le PRP peut être associé à un acide hyaluronique pour les cas d’arthrose.
Le traitement est éventuellement répété selon le protocole de votre médecin.

L’examen peut être guidé sous contrôle radiologique ou sous échographie selon la région a traiter.
Schématiquement les arthroses seront traitées sous radio (pour voir l’articulation) et les lésions tendineuses et musculaires seront traitées sous échographie pour bien voir le tendon.

Les principales indications

PATHOLOGIES DU SPORTIF ET ARTHROSE

  Pathologie tendineuse Pathologies musculaires Arthrose
Principales indications Tendinites rotuliennes

Epicondylites et épitrochléites

Tendinites d’Achille

Aponévrosite plantaires

Séquelles de claquage Hanche (coxarthrose)

Genou (gonarthrose)

Epaule (omarthrose)

Précautions Réservé aux tendinites rebelles aux traitements classiques Pas d’indication dans les claquages à la phase aigüe. Arthroses débutantes ou modérées
Le déroulement de l’examen

Prélèvement sanguin : à votre arrivée un prélèvement sanguin sera ponctionné dans une veine.
Le prélèvement sera ensuite préparé pour obtenir le PRP par centrifugation

L’injection se fait en position allongée ou assise.
La peau est d’abord désinfectée. La piqûre est un moment un peu désagréable de l’examen.
Sous contrôle radiologique, il y a le plus souvent une injection de liquide iodé qui permet de vérifier le bon positionnement de l’aiguille.
Le PRP est ensuite injecté (environ 6 ml).

L’examen dure une trentaine de minutes.
Comptez environ une heure de présence dans notre centre.

L’amélioration se manifeste en général après quelques semaines (pour les lésions musculaires) voir quelques mois (pour l’arthrose).
Il est conseillé pendant ce temps d’observer un repos relatif de l’articulation (éviter le sport ou des mouvements répétés).